COUTHUIN - Le SAAE, Service d’Accueil et d’Aide Educative

Définition

A Couthuin, une maison est réservée à l’accueil, l’hébergement et l’accompagnement des enfants et des familles. C’est un lieu de vie conçu et animé par un projet éducatif visant particulièrement des enfants pour lesquels carences, négligences et maltraitances ont conduit à une décision d’éloignement familial.

La méthodologie du service se centre essentiellement sur la remédiation à apporter aux séquelles tout en retravaillant la nature du lien familial.

Coordonnées

ASBL L’Espoir - SAAE de Couthuin

Rue du docteur Beaujean 28 4218 Couthuin

085 71 12 32

Description

Le SAAE (Service d’Accueil et d’Aide Educative) a pour missions

  • soit d’apporter une aide aux jeunes et aux familles en difficultés par des actions socio-éducatives dans le milieu familial de vie ;
  • soit d’organiser l’accueil collectif et l’éducation de jeunes qui nécessitent d’une aide spécialisée en dehors de leur milieu familial de vie ;
  • soit de mettre en œuvre des programmes d’aide en vue de la réinsertion dans leur milieu de vie des jeunes visé au point précédent ;
  • soit d’assurer la supervision et l’encadrement pédagogique et social de jeunes qui vivent en logement autonome.

Qui demande l'intervention?

Le service travaille sur mandat d’une instance de décision qui est le conseiller de l’aide à la jeunesse (SAJ) ou le directeur de l’aide à la jeunesse (SPJ) ou le tribunal de la jeunesse (TJ), dans le cadre de l’application du décret du 4 mars 1991 relatif à l’aide à la jeunesse ou de la loi du 8 avril 1965 relative à la protection de la jeunesse.

 

Qui bénéficie de l'intervention?

Le SAAE peut héberger 15 enfants, garçons et filles, de 3 (début de la scolarité) à 18 ans.

La mise à distance du milieu familial peut être mise à profit pour une réinsertion familiale. Si celle-ci s’avère non praticable, le service peut héberger et accompagner les enfants jusqu’à leur majorité.

Encadrement

L’équipe est composée de :

  • Une chef éducatrice à temps plein
  • 7 éducateurs équivalents temps plein
  • Une assistante sociale à ½ temps
  • 1 technicien à temps plein

La Direction et le personnel administratif sont commun à tous les sites de l’Espoir.

Situation

La maison de Couthuin est située en milieu rural dans l’entité de Héron, à environ 10 km des villes de Huy et d’Andenne.

Afin d’éviter autant que possible le déracinement des jeunes hébergés, la priorité est donnée à l’accueil de mineurs de l’arrondissement de Huy ou des arrondissements limitrpohes (dans un rayon de 30 km au maximum.

Concrètement, comment cela se passe?

1. La demande

  • Le premier contact se fait par téléphone, le ou la délégué(e) nous explique brièvement la situation.
  • En réunion d’équipe, nous analysons la corrélation entre la problématique et notre projet pédagogique.
  • Dans l’affirmative, la chef éducatrice ou l’assistante sociale reprend contact, si besoin, avec les mandants pour obtenir des compléments d’information.
  • Un rendez-vous est alors pris au sein de l’institution en présence des mandants, de la famille et des jeunes qui vont être placés. Cette entrevue permet, d’une part, de visiter l’institution et, d’autre part, d’expliquer pourquoi les différentes personnes présentes sont autour de la table. Cela permet également de préciser le mandat.
    En fonction du contexte, ce premier rendez-vous peut être pris dans les locaux du mandant.

 

2. L’intervention

  • L’intervention se centre sur l’individualisation et la remédiation à apporter aux séquelles éducatives et affectives tout en retravaillant la nature du lien familial.
  • Il offre aux enfants et aux adolescents la possibilité de bénéficier d’un cadre de vie permettant la satisfaction des besoins fondamentaux tels que :
    • La stabilité et la sécurité
    • La scolarisation ou la formation
    • La responsabilisation
  • L’équipe développe des stratégies éducatives de renforcement positif lors de son approche des enfants et donne un espace de parole aux mineurs.
  • Dès le début du placement, des visites des parents, dans l’institution, sont organisées. Elles le sont de façon à ce qu’elles soient de plus en plus autonomes. Il arrive donc, par exemple, qu’un parent puisse rester seul toute une journée avec son enfant en dehors de l’institution.
  • Par ailleurs, au fil de la prise en charge, une réintégration familiale est envisageable. Dans ce cas, l’enfant retourne vivre chez ses parents. A ce moment-là, une visite par semaine de l’institution au domicile des parents est organisée.

 

3. L’évaluation

  • Une évaluation est réalisée au minimum une fois par an, en présence des mandants et des familles. Cela permet de savoir s’il y a lieu de poursuivre l’intervention et dans quelles conditions.

 

Photos

Photos référence: 

Couthuin - Le SAEE

Date: 
201304