ESCALE - Service de mise en autonomie du SAAE d’Amay

Définition

L’Escale est une structure d’accueil d’adolescent(es) à partir de 16 ans. Le projet vise la mise en autonomie en développant les apprentissages autour de 3 axes : la gestion du temps, de l’argent et des ressources relationnelles.

Coordonnées

ASBL L’Espoir – L’Escale

Rue de Biber  7 4540 Amay

085 31 73 46

Description

L’Escale a pour mission d’assurer la supervision et l’encadrement pédagogique et social de jeunes qui vivent en logement autonome. Pour arriver à cette fin, le service organise, tout d’abord, un hébergement d’une durée variable, en fonction des compétences dont le jeune a besoin pour faire que cette mise en autonomie soit un succès.

Qui demande l'intervention?

Le service travaille sur mandat d’une instance de décision qui est le conseiller de l’aide à la jeunesse (SAJ) ou le directeur de l’aide à la jeunesse (SPJ) ou le tribunal de la jeunesse (TJ), dans le cadre de l’application du décret du 4 mars 1991 relatif à l’aide à la jeunesse ou de la loi du 8 avril 1965 relative à la protection de la jeunesse.

Qui bénéficie de l'intervention?

L’Escale peut prendre en charge 6 enfants, garçons et filles, de 16 à 18 ans.
Les jeunes doivent être scolarisés et preneurs du projet de mise en autonomie.
Il faut également qu’ils aient un minimum de ressources familiales ou relationnelles existantes.
Il faut, par ailleurs, qu’ils développent un minimum de volonté d'apprentissage et qu’ils fassent preuve de capacités suffisantes à réaliser le projet.
Il faut, enfin, qu’ils ne présentent pas de troubles du comportement tels qu'un encadrement plus spécifique soit nécessaire.

 

Encadrement

L’équipe est composée de :

  • Un chef éducateur à mi-temps
  • 4 éducateurs (2,5 ETP)
  • ¼ temps psychologue

La direction, le personnel administratif ainsi qu’un équivalent temps plein et demi technicien sont commun à tous les sites de l’Espoir.

Situation

Amay est située en vallée mosane à une dizaine de kilomètres de Huy et de Flémalle. L’Escale se trouve lui-même au cœur de la ville d’Amay. Cette localisation a des incidences positives sur les transports, les commerces, la vie sociale.

Afin d'éviter le déracinement, la priorité sera donnée à des jeunes habitants dans un rayon d'environ 30 Km autour d'Amay.

Concrètement, comment cela se passe?

1. La demande

  • Le premier contact se fait par téléphone, le ou la délégué(e) nous explique brièvement la situation.
  • S’il n’y a pas de place, la demande est placée sur une liste d’attente.
  • S’il y a de la place et que le profil du jeune correspond au projet pédagogique, une visite de négociation est organisée en présence de la chef éducatrice et d’un titulaire éducateur potentiel, des mandants, des responsables du jeune et du jeune.
  • Si cette visite est concluante, un rendez-vous est pris chez le mandant avec qui, en fonction de sa nature, le jeune, ses responsables légaux et le titulaire éducateur du service rédigent un programme d’aide (SAJ) ou une ordonnance de placement (SPJ, TJ).

 

2. L’intervention

  • La durée de l’intervention est variable.
  • D’abord en institution, le travail consiste à ce que le jeune acquière suffisamment de compétences pour que la mise en autonomie soit un succès.
  • Concrètement, l’éducateur référent travaille, avec le jeune, sa gestion du temps, la gestion de son budget et la gestion de ses ressources relationnelles.

 

3. L’évaluation

  • Différents rapports sont établis. Après 1 mois de placement, lors d’une réunion de synthèse et après une période de plus ou moins 3 mois.
  • D’autres évaluations sont envisageables à la demande du service.

 

Photos

Photos référence: 

Amay -L'escale

Date: 
201202